La nuit de l'étrange (14)

Publié le par Eryndel Lùvalan

Pendant ce temps, Angelica Da Luz s'était rendue chez l'autre suspect, M. Paul Dolmert. Pour l'heure, elle était assise face à ce jeune professeur au regard perçant qui la sondait derrière ses lunettes à verres teintés.

"Je ne peux pas vous apporter grand-chose d'autre, Mademoiselle, dit-il soudain, reprenant la conversation qu'ils avaient interrompue l'espace d'un instant.

- Ce n'est rien.
Elle sourit, de ce sourire qui illuminait les environs tout en ne laissant rien deviner de ses pensées. Dans ses yeux limpides, rien ne transparaissait que ce rayonnement intérieur qui avait eu raison de tous ses interlocuteurs jusque-là. 

- Si vous le dites, mais cela m'embarrasse terriblement. Vous faites tant pour moi, et moi...

Il serra les poings tandis qu'une ombre douloureuse assombrissait son visage mal rasé.

- ...Moi je n'ai rien ou presque à vous offrir en échange.

- Vous m'en avez appris suffisamment pour l'inspecteur, n'ayez crainte, dit-elle d'une voix douce et apaisante qui eut son effet sur le professeur de lettres.

- Alors, je suis soulagé. Mais vous me tiendrez au courant, n'est-ce pas ? En mémoire de...

- Chut... C'est promis. Bien, je vais vous laisser, à présent. Si nécessaire, vous avez mes coordonnées, n'est-ce pas ? N'hésitez pas à en faire usage : mieux vaut appeler pour rien que nous celer une piste importante.

- C'est d'accord. Venez, je vous reconduis à la porte."

Se levant, M. Dolmert remonta machinalement ses lunettes sur son nez, et accompagna la jeune femme dans le hall d'entrée, qui reflétait le style du reste des lieux : une demeure austère au mobilier moderne. Il lui effleura le bras en lui serrant la main, et lui sourit en lui souhaitant une bonne fin de journée.

"Et n'oubliez pas ce que je vous ai dit ! lança-t-il comme Angelica franchissait le seuil d'un pas léger.

- C'est promis !" répondit-elle sur le même ton.

Il ne lui restait plus qu'à rejoindre Nils et à lui faire son rapport. Mais auparavant, elle avait une lettre à poster. D'urgence. Elle consulta sa montre, sourit en voyant qu'il lui restait du temps, et se dirigea vers la plus proche boîte aux lettres. Puis, d'un pas tranquille, elle prit la direction du logement de Legris.

 

Publié dans La nuit de l'étrange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> <br /> J'aime ta façon d'écrire et j'ai embarqué totalement dans ton histoire peu à peu je rattrape mon retard :) merci de ta gentillesse et pour nous faire cadeau de ton talent !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> C'est moi qui remercie mes lecteurs de permettre à mon histoire de vivre  car une histoire qui n'est pas<br /> lue est comme mort-née.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée et à bientôt !<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Jamais entendu cette expression "celer une piste importante"! mais très original...du verbe celer, (comme recel, receler) = taire, cacher, voler, soustraire....<br /> <br /> <br /> Jamais pensé à utiliser ce verbe dans ce contexte, bravo d'y avoir pensé.<br /> <br /> <br /> J'aime bien ce "vieux" français châtié mais sans ostentation, et ces mots de vocabulaire tombés en désuétude ou mésemployés....si tu ne l'écrivais pas, Eryndel, qui ferait perdurer la riche<br /> langue française ??<br /> <br /> <br /> Amicalement à toi et chapeau bas !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Merci ! Certains mots de moins en moins en usage ne manquent pas de charme, et je trouve dommage de les voir disparaître. D'où, parfois, ces termes un peu surprenants que j'utilise sans plus m'en<br /> rendre compte.<br /> <br /> <br /> Amitiés.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Bonjour Eryndel, me voici !<br /> <br /> <br /> Merci de tes passages toujours bien sympathiques :)<br /> <br /> <br /> Je te le dis ici, car je ne sais si tu as la liste des derniers commentaires, je ne la vois pas affichée dans les colonnes, donc je ne vais pas commenter tes nouvelles, en toute franchise, je ne<br /> suis pas férue de nouvelles en gêne et râle et je n'ai pas suivi les épisodes en particulier, moi ce qui m'intéresse c'est de découvrir ta poésie, je vais donc commenter et relire peu à peu tes<br /> poèmes si tu le veux bien. Je vais donc à la catégorie Poésie et sentiments en découvrir un, à tout de suite !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Bonjour Servanne, que tu lises mes poèmes me fait très plaisir ! Je les préfère à cette longue nouvelle qui m'envahit sans que j'y puisse rien. Il faut que je la mène à son terme, sinon elle<br /> continuera à me trotter par la tête, mais quand j'en aurai fini avec, je réécris de la poésie. Je trouve que ça exprime plus de choses...<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> merci pour ton commentaire, c'est très gentil à toi, il m'aide à progresser.<br /> <br /> <br /> Bon continaution à toi aussi pour ta nouvell!<br /> <br /> <br /> a bientôt!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> De rien Alexandre ! Elle n'avancera pas aujourd'hui, ce soir j'anime un bal folk avec une association dont je fais partie.<br /> <br /> <br /> A bientôt !<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> Coucou Eryndel<br /> <br /> <br /> Chamitiés du vendredi<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> Béa kimcat<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Merci Béa, à toi aussi !<br /> <br /> <br /> <br />