Rondeau de Solitude

Publié le par Eryndel Lùvalan

Rédigé le 7 novembre 2009. Enfin un renouveau d'inspiration...

Dame de nuit au doux souris
S'en vient sans lumière ni bruit
Offrir aux endormis les songes
Ciselés par fées ou esprits
Dans le secret d'un monde gris.

Mais nulle aimable rêverie
Ne vient à moi, nulle féerie :
Une ombre rôde, qui me ronge,
Dame de Nuit...

Onques ne vis plus douce nuit
Ni plus propice à poésie ;
Mais de l'ennui l'ombre s'allonge
Entour mon âme au coeur meurtri :
Solitude vainc ton souris,
Dame de nuit.

Publié dans poésie - nocturnes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article